Lieu de fondation

Congrégation

D’hier à aujourd’ui

Fondateur de la congrégation
Père Etienne Bedoin

La Congrégation des Petites sœurs de la Sainte Enfance a été fondée en 1844 à La Valla en Gier (une zone rurale de la Loire près de Saint Chamond), par le curé de la paroisse, le Père Étienne Bedoin, dans la mouvance des nombreuses fondations religieuses féminines au XIXe siècle.

Très vite la congrégation prit son essor, particulièrement dans la Loire.

Comme toutes les congrégations, elle subit les lois de 1905 et se disperse. Vers 1920 les communautés se reconstruisent et la vie reprend. La Maison Mère vient s’installer à Lyon en 1928 et des communautés voient le jour dans le Rhône, puis dans l’Isère.

En 1954 la congrégation fonde la première communauté au Burkina Faso (à ce moment-là, la Haute Volta). Peu à peu les communautés se développent. Aujourd’hui elles sont au nombre de douze dont le noviciat, et depuis 2016 la supérieure générale réside au Burkina avec trois conseillères burkinabés, la quatrième étant en France.

Notre mission aujourd’hui est d’être présentes « dans un monde de violence, de guerre. Monde en mutation, monde en quête de spirituel. Monde où se vivent des solidarités et des solitudes. Monde magnifique et monde tragique. Animées par l’Esprit de Jésus qui nous fait vivre, sur les pas de notre fondateur et de nos premières sœurs, nous voulons être une présence aimante. Nous sentons l’importance de contempler ce monde, ce qu’il porte de beau et de bon ; avec l’Église, nous le portons dans la prière[1] ».

Puits de la maison de fondation à La Valla (XVe)

En France, cette mission se concrétise essentiellement par divers engagements dans les associations, des visites aux personnes âgées, aux malades… et au Burkina, plus particulièrement en exerçant une profession (enseignement, monde de la santé) et en pastorale dans certains lieux (catéchèse, mouvements d’enfants et de jeunes, associations des femmes).

« Notre manière d’être en mission, nos choix d’activités et d’œuvres, portent l’empreinte de la petitesse évangélique qui reste un critère déterminant ».

[1] Actes du chapitre général de 2016

Voir la vidéo réalisée à l’occasion des 50 ans de présence de la congrégation au Burkina Faso :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

"Allez… Je suis avec vous"