Ils ont semé dans les larmes

Au Burkina Faso, l’Union Nationale des Établissements Secondaires (UNESC) a fêté ses 50 ans en 2019. En décembre, cette année jubilaire s’achevait par une célébration au cours de laquelle des décorations ont été remises à divers acteur de l’Enseignement libre, dont Sœur Malou Derory pour Sr Marie Pierre.

«  Qui sème dans les larmes moissonne dans la joie. Il s’en va, il s’en va en pleurant, il jette la semence  ; il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes  » Ps 125, 5-6

C’est avec ces belles paroles d’espérance et de joie du psalmiste que l’Union Nationale des Etablissements Secondaires Catholiques (UNESC), a célébré  ses 50 ans d’existencesous le thème «  50 ans au service de l’Eglise et de la Nation dans l’Éducation. Défis et perspectives  ». Les activités qui ont marqué cet événement se sont déroulées du 5 au 7 décembre 2019 à Ouagadougou, dans l’enceinte du Collège Notre Dame de Kologh-Naaba. Née littéralement dans la douleur le 18 juillet 1969, l’UNESC donne aujourd’hui à la Nation burkinabé l’occasion d’une joie contagieuse. Avec la force de l’Esprit Saint, elle a su trouver les voies et moyens pour préserver l’éducation catholique dans le pays. A sa création, l’UNESC comptait 18 établissements scolaires. Aujourd’hui, elle a, à son actif, 87 établissements répartis dans les 13 régions du pays.

« Qui sème dans les larmes,
moissone dans la joie.
Il s’en va, il s’en va en pleurant,
il jette la semence ;
Il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes »
Psaume 125

Des pistes de solutions ont été proposées pour assurer une éducation qui sait sauvegarder les valeurs morales et sociales des sociétés en mutation. Il a été aussi question de trouver une stratégie éducative pour responsabiliser les élèves face à l’expansion des TIC[1] et leur donner les moyens, grâce à la qualité de l’éducation, de pouvoir s’insérer dans le monde professionnel. Une marche aux flambeaux dans la soirée du 6, a permis de prier pour la paix et confier à Marie les élèves qui ne vont plus à l’école à cause de l’insécurité qui règne dans leur région.

Sr Malou Derory – Supérieure générale

Monsieur Seydou ZAGRE, Directeur de cabinet du Président du Faso  a procédé à la remise de médailles honorifiques à une cinquantaine d’acteurs de l’UNESC. Parmi eux, les Petites Sœurs de la Sainte Enfance, représentée par leur Supérieure Générale, Sœur Marie Louise DERORY[2]. S’en est suivie la célébration eucharistique qui a marqué de façon solennelle le point culminant du jubilé présidée par le cardinal Philipe Ouédraogo, entouré de plusieurs concélébrants.

Dans son homélie, le Cardinalprécisait  : «  Il y a ce qu’il y a, il faut ce qu’il faut, on fait ce qu’on peut… Jamais en arrière, toujours en avant  ! Dans le domaine de l’éducation que ce soit intellectuelle, humaine et spirituelle, il faut toujours aller de l’avant en innovant. Votre manière d’évangéliser c’est l’éducation c’est par là que vous allez donner Jésus à tous ces jeunes ».

Au terme, il ressort un bilan très positif car des présidents et de nombreux ministres et cadres de nos jours sont issus des établissements catholiques. Selon Monsieur Seydou ZAGRE  : « L’UNESC siffle le rassemblement sur sa contribution à la formation des enfants du pays et lance une réflexion sur « comment continuer à faire mieux ». Le bilan est largement positif et le mérite consiste à continuer à s’interroger sur comment faire mieux… ».

Evelyne Somé

De gauche à droite : Sr Hortense – Sr Malou – Sr Evelyne

[1] Technologies de l’Information et de la Communication

[2] En référence au Collège Sainte Thérèse de Banfora qui faisait partie des 18 établissements au début de l’UNESC grâce à sœur Marie Pierre, de vénérable mémoire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.