Une association fondée par des jeunes !

 

Association Les Enfants de Bobo
Stand lors de la journée portes ouvertes du 1er mai 2018

Depuis près de 13 ans, l’Association Les enfants de Bobo Dioulasso travaille en partenariat avec les Petites Sœurs de la Sainte Enfance au Burkina Faso. Parti d’un souhait d’élèves du lycée Costa de Beauregard à Chambéry en 2005 qui voulaient « venir en aide à une population défavorisée », le projet a grandi et a pris de l’ampleur. Les élèves, au départ, ont contacté la communauté des Petites Sœurs de la Sainte Enfance située à Bobo Dioulasso au Burkina Faso. Ils décident de récolter de l’argent en organisant  une opération bol de riz pour aider à la scolarisation des jeunes en difficulté. Les échanges de lettres se multiplient et l’année suivante, les élèves renouvellent l’opération et créent une association loi 1901 pour pérenniser le partenariat.

Parallèlement, Sœur Thérèse invite les jeunes à venir découvrir le Burkina et sa population. A ce moment, la communauté est en cours d’acquisition d’un terrain de 7 hectares. L’idée de développer du maraîchage sur cette parcelle naît alors naturellement pour ces élèves en option horticulture.

Plantations lors du voyage de 2007

En octobre 2007 et juillet 2008, deux voyages sont organisés avec à chaque fois des contacts étroits avec des jeunes Burkinabés et des actions de plantation et de construction sur le terrain.

Mais un problème demeure, malgré plusieurs essais, il est difficile de trouver de l’eau. Un forage à forte profondeur est nécessaire. L’association multiplie les actions pour trouver des finances pour ce projet. Des opérations bols de riz, ventes d’objets burkinabés ont lieu régulièrement auxquelles les élèves participent.

Peu après cette date, la situation géopolitique devient plus difficile mais l’association continue son œuvre et participe en lien avec l’association chambérienne Hydraulique Sans Frontière à la réalisation d’un forage à 140 mètres de profondeur. L’association finance aussi l’installation  d’une clôture. Avec l’eau, tout devient plus facile pour développer le maraîchage. Un jardinier : Marcel est recruté et formé par Alfred, un technicien agricole burkinabé. Les légumes poussent, les premières récoltes sont encourageantes.

Aujourd’hui, l’association poursuit son engagement en finançant le salaire de Marcel, l’achat de matériel, de semences et d’arbres comme l’anacardier.

Depuis l’ouverture de l’école, l’association permet aussi à des particuliers de faire des dons pour la scolarisation d’enfants défavorisés. Reconnue d’intérêt général, elle délivre des reçus fiscaux pour l’obtention d’une réduction d’impôts.

En France, l’association participe à mieux faire connaître le Burkina Faso et à combattre les préjugés, notamment auprès des élèves du Lycée Costa de Beauregard.

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez envoyer vos dons à :

Les enfants de Bobo
Lycée Costa de Beauregard
340, rue Costa de Beauregard
73000 Chambéry

Fabienne Dumas – Chambéry

Retrouvez l’association sur :
https://fr-fr.facebook.com/Lesenfantsdebobodioulasso
et contactez-nous sur : lesenfantdebobo@gmail.com

Voir la vidéo des Enfants de Bobo :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.