Archives pour la catégorie Education

Concerne particulièrement les activités auprès des enfants ou des jeunes

Bonnes nouvelles du Centre Etienne Bedoin

Les futurs CP1 devant leur future école

Chers amis du Centre Etienne Bedoin,

Vous avez su par la dernière lettre du 15 février, que la collecte s’était terminée avec succès. Le premier bâtiment prend forme et, comme le disent les gens là-bas, les murs ont « poussé » ! Ils attendent maintenant le toit !

J’étais sur le point de vous annoncer la bonne nouvelle qu’une école, une paroisse et un « club » de retraités avait décidé de poursuivre la campagne à l’occasion du Carême pour financer le deuxième bâtiment : CE2, CM1, CM2… mais la pandémie de Covid 19 a stoppé ces campagnes de partage. Cela explique les mots de Sr Thérèse Millogo dans la vidéo car elle a été prise avant le confinement. Je vous la transmets tout de même car vous pourrez y écouter un vibrant merci de Sœur Thérèse Millogo pour votre générosité. Les responsables du Centre sont heureuses, les parents sont heureux ; les enfants aussi sont heureux, qui pensent déjà à leur rentrée et à venir jouer au ballon tout près de ce bâtiment !

C’est un immense merci que les Petites Sœurs de la Sainte Enfance vous adressent  !
Que Dieu vous bénisse tous.

Sr Marie Nathanaël
Petites Sœurs de la Sainte Enfance

Voici les dernières photos

Les murs ont « poussé » !
On va pouvoir poser le toit !

Ecole Etienne Bedoin

Le projet de construction de l’école Etienne Bedoin à Bobo Dioulasso avance… L’espérance de la poursuite du projet éducatif renaît.

Nos sœurs, abandonnées par surprise de l’ONG qui devait prendre en charge la construction de l’école[1], peuvent enfin commencer la construction grâce à la mobilisation des nombreux donateurs sur CredoFunding. Mais il reste encore à collecter plus de 14  000 € pour atteindre le coût total du projet.

Rejoignez-nous vite sur CredoFunding pour apporter votre pierre. Il n’y a pas de petits dons, il n’y a que des grands cœurs qui partagent ce qu’ils peuvent, selon leurs moyens. D’avance nous vous disons merci  !

Pour tout don, un reçu fiscal sera émis par la Fondation des Monastères.

Sœur Marie Nathanaël


[1] L’ONG a cessé tout projet au Burkina Faso à cause du manque de sécurité dû au terrorisme.

Urgence Burkina

Aidez-nous à construire une école primaire !

Vous êtes nombreux à vous intéresser au projet du Centre Etienne Bedoin à Bobo Dioulasso. Mais voici que celui-ci est bloqué de façon inattendue, à la grande inquiétude des responsables du projet et des parents !

Ensemble vers l’école !

À la rentrée 2017 s’ouvraient les portes du « Centre Etienne Bedoin » (nom de notre fondateur) à Bobo-Dioulasso, une ville du sud-ouest du Burkina Faso. Un espace voulu par les sœurs de la Sainte Enfance pour les populations les plus pauvres, se situant à la périphérie de la ville ainsi qu’à la périphérie de l’existence si l’on peut dire.

Aujourd’hui, la structure fonctionne bien avec  :

  • Trois classes maternelles,
  • Une borne fontaine – indispensable dans la région – qui alimente en eau le centre et la population,
  • Une salle polyvalente qui accueille divers groupes. Celle-ci sert de chapelle chaque matin et devient église paroissiale chaque dimanche,
  • Un potager et un verger biologiques dont les produits sont vendus aux familles et aux gens du quartier.
  • Une infirmerie en construction.

Mais voilà… Une ONG qui s’était engagée à financer la construction de l’école primaire pour la rentrée prochaine s’est subitement retirée du projet en juin dernier, suite à des troubles qui ont agité le pays. Pourtant ces problèmes n’affectent pas notre quartier et nos petits élèves attendent avec impatience l’entrée au CP pour apprendre à lire !

L’inquiétude concernant la rentrée prochaine a depuis lors envahi tout le monde : les sœurs, responsables du centre, car elles n’ont plus les moyens de financer l’école primaire et les parents d’élèves dont les enfants risquent d’être privés d’école dès la rentrée prochaine. C’est pourtant l’avenir de chacun de ces enfants qui est en jeu !

Cet événement nous a fait nous tourner vers un financement participatif par le site credofunding.fr ; la page de dons sera disponible d’ici une quinzaine de jours. Pour récolter les 54. 200 € nécessaires à la construction de cette école, nous avons besoin de votre mobilisation !

D’ici quelques jours, vous recevrez un appel aux dons. Nous comptons beaucoup sur vous pour le relayer auprès de vos réseaux, vos amis et connaissances.

Vous pouvez donner dès à présent en vous rendant sur le site de la Fondation des Monastères. Assurez-vous que le projet sélectionné dans le menu déroulant est bien : « Petites Sœurs de la Sainte Enfance Ecole Etienne Bedoin (Burkina Faso Bobo Dioulasso) »
ou en envoyant un chèque à  :

Petites Soeurs de la Sainte Enfance
Projet Etienne Bedoin
12 rue Commandant Charcot
69005 LYON

Ordre du chèque  : Fondation des Monastères.
Ecrire au dos du chèque  : Ecole Burkina

Pour encourager votre générosité, les dons bénéficieront d’un reçu fiscal.

Il faut faire vite ! Le temps presse pour que l’école soit fin prête à la rentrée 2020 !

D’avance, merci à vous tous, chers amis du Burkina  !

Soeur Marie Nathanaël

La Fondation des Monastères, fondation reconnue d’utilité publique, 14 rue Brunel 75017 PARIS – 01 45 31 02 02   www.fondationdesmonasteres.org est habilitée à recevoir les dons, déductibles fiscalement, pour son œuvre de soutien charitable aux membres des communautés religieuses et monastiques de toutes confessions chrétiennes.
5 % du montant de votre don sera versé au fonds de solidarité de la Fondation des Monastères, pour aider d’autres communautés.

La Fondation des Monastères délivre systématiquement un reçu fiscal

Les informations recueillies sont à l’usage exclusif de la Fondation des Monastères et le cas échéant de la communauté d’affectation, pour vous adresser votre reçu fiscal ou des informations personnalisées. La Fondation des Monastères s’engage à ne jamais louer, échanger ou céder ces informations qui ne seront conservées que pendant la durée nécessaire au traitement. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et à la réglementation européenne, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux informations vous concernant, en nous contactant : Fondation des Monastères, 14 rue Brunel, 75017 Paris – fdm@fondationdesmonasteres.org

Un foyer plein de vie !

La lessive au foyer

Après des congés plus ou moins bien consommés, nous voilà à reprendre la nouvelle année pastorale avec l’arrivée de Sr Marie Soulama qui vient rajeunir notre communauté.
La communauté de Toussiana comprend donc 5 membres : Marie Soulama, Solange Kaboré, Judith Ki, Thérèse Sourabié et Renée Soma.

Notre mission

Elle est surtout ciblée sur les jeunes du collège des frères des Écoles Chrétiennes : deux sont professeurs, une secrétaire, les deux autres accompagnent des filles au sein du pensionnat.
Un engagement à la taille de chacune est assuré dans les mouvements et activités pastorales : catéchèse, groupe des femmes, enfance, jeunes, liturgie, CCB…

Par rapport au pensionnat, la période de la rentrée, est un moment mouvementé : parents angoissés, chacun courant par-ci par-là, mais aussi pour les chefs d’établissements qui cherchent à accueillir des jeunes pour faire le plein d’effectif (tests, corrections, résultats) avec l’angoisse de savoir si les parents vont laisser leurs enfants ou les faire changer d’établissement…
Après la réussite des tests, certains parents se sont désistés d’autres par contre ont négocié une place, beaucoup de filles sont restées, mais il y a eu un abandon lié à un problème de santé.

Les douze élèves de 3e sont arrivées les premières le 23 Septembre et les autres le 30. Nous avons un effectif de 61 filles.

Une rentrée mouvementée

Un petit groupe avec Sr Renée Soma, responsable du foyer

C’était une rentrée particulière pour les 6e et pour nous aussi(surtout Marie et Renée) ; il fallait voir l’embouteillage le jour de leur arrivée ! Entre les parents à accueillir, les scolarités à percevoir, l’argent de poche des filles à garder, les reçus à rédiger… des parents ont demandé à visiter les dortoirs, certains ont aidé leur fille à attacher leur moustiquaire.

Après la rentrée, nous avons préparé la cérémonie d’au revoir à Sr Florence Zongo qui a eu lieu le 6 Octobre en veillée. Les jeunes l’ont bien préparée avec un sketch mimant la sœur à l’infirmerie et des chants. Un cadeau lui a été offert par les pensionnaires et un autre par la communauté. Le tout s’est déroulé autour d’un repas festif couronné par un gâteau et du yaourt que toutes ont apprécié.
Le lendemain c’était l’accueil des jeunes filles nouvellement arrivées : deux secondes et une terminale.

Et c’est parti !

Et nous voilà parties ! « L’avion du collège a décollé » avec les cours d’abord et les devoirs ensuite. Nous nous essayons à suivre surtout les petites 6e au niveau des leçons pour savoir si elles ont bien compris, bien recopié le cours, bien appris la leçon. En n’oubliant pas le côté humain : les emplois à faire effectuer, la discipline à faire respecter, un mot aimable à dire à telle personne, un sachet à ramasser, un habit ou des effets à ranger, l’eau à économiser, un habit sexy à changer avant d’aller à la messe… tout ce qui peut leur donner de devenir pleinement femme et des femmes dignes !

La communauté de Toussiana

Deuxième rentrée au CEB

Quelques nouveaux, encore bien timides…

En cette année scolaire 2018-2019 le Centre d’Eveil et d’Education préscolaire Etienne BEDOIN a accueilli 32 enfants en petite section et 57 en moyenne section. Des semaines avant, les sœurs, les ouvriers et les monitrices se sont activés pour que la rentrée scolaire se fasse dans les meilleures conditions. Pendant ce temps, les parents défilaient pour assurer la place à leurs enfants dans cette magnifique école tenue par les Petites Sœurs des la Sainte Enfance.

Les premiers jours de rentrée sont très mouvementés. Les monitrices accueillent les enfants. Pour les anciens se sont les retrouvailles et la joie de revenir jouer, apprendre à lire et à écrire. Pour les nouveaux c’est la découverte, certains sont curieux et font le tour des différents jeux, d’autres, par contre, sont anxieux, pleurent ou cherchent à retourner à la maison. Les monitrices usent de savoir- faire pour les retenir et les occuper utilement.

Une nouveauté de cette année : en plus de la petite et moyenne section, l’école donne la possibilité aux parents d’élèves d’inscrire leurs enfants aux journées continues. C’est-à-dire que les enfants restent à l’école après les classes jusqu’à 17 h. Ils sont nourris et gardés dans de bonnes conditions jusqu’à l’arrivée de leurs parents qui apprécient cette nouveauté.

Bonne année scolaire et pastorale à tous et à toutes.
Que l’Esprit de Jésus nous devance.
Père Etienne BEDOIN, intercède pour nous.

Sœur Odette SIMPORE

Au-revoir les petits

Les petits danseurs

Le Centre d’Éveil et d’Éducation Préscolaire Etienne Bedoin  a accueilli cette année 45 enfants, tous de la Petite Section, dont 29 garçons et 16 filles. Durant  l’année nous  avons vu une progression positive chez les enfants. Au point même que le jour où il  n’y a pas cours, certains d’entre eux demandent aux parents de les amener à l’école. Ceci est source de motivation pour les éducatrices et encourageant pour les parents qui voient leurs enfants avoir déjà le goût de l’école et surtout celui d’apprendre.

Ce mercredi 13 juin,  jour de la clôture de l’année, est différent du 2 octobre 2017,  jour de la rentrée, premier pas à l’école.

En présence des parents, des éducateurs et amis, les enfants nous ont émerveillés par des danses modernes et traditionnelles, des chants, des poésies. La fête s’est terminée par un partage fraternel.

Pour la rentrée prochaine, nous attendons les enfants de la Petite et Moyenne Section.

Vivent les vacances ! La rentrée 2018 est prévue pour le 1er octobre.

La communauté du CEB

La Vidéo :

Le projet d’aménagement de l’aire de jeux a été financé par Missio Allemagne. Missio, qui est une branche des Œuvres Pontificales Missionnaire,  assure un service de communion entre notre Église et les Églises d’Afrique, d’Amérique latine, d’Asie et d’Océanie dans une relation d’«échange et de partage».
Les différents jeux ont été fabriqués localement, ce qui a fourni du travail aux entreprises qui les ont réalisés.

Rentrée des enfants en maternelle, petite section au CEB

IMG_2000
Le jour de la rentrée

Nous étions présentes avec Victoire à l’arrivée de ces petits. Ils se dirigeaient lentement à la main du papa ou de la maman, un peu craintifs car ils quittaient leurs parents à la découverte d’un nouvel environnement spacieux et verdoyant.

Le 2 octobre donc, à partir de 7 h, les enfants ont commencé à être déposés par les parents pour la rentrée. Les uns ont foncé sur les jeux, les autres pleuraient, criaient, cherchant à s’évader par une autre porte. La séparation fut très dure. On entendait crier : « je vais chez maman !… je vais chez papa !… il est parti me laisser… je vais chez moi manger du riz !… ».

Nous avons eu à les réconforter, à jouer avec eux pour les mettre en confiance. Ils étaient au nombre de 39. D’autres sont en voie d’arriver car la forte pluie de la nuit a déstabilisé certaines familles étant donné la route difficilement praticable en cette fin de saison des pluies. Ils sont dans un cadre très agréable avec de belles décorations en peinture sur les murs de la cour intérieure et extérieure. Le terrain au sable blanc est agrémenté de jeux comme balançoires, toboggans, cheval à bascule… Bref, de quoi découvrir leurs possibilités et faire ensemble une chaîne d’amitié avec ceux qui seront leurs compagnons de chaque jour.

Malou Derory